You are currently viewing Guide pour parier et gagner aux courses hippiques

Guide pour parier et gagner aux courses hippiques

Au cours des dernières années, les paris hippiques ont connu un gain de popularité assez impressionnant. En effet, les yeux des amateurs de paris se sont ouverts aux opportunités lucratives qu’offrent les courses de chevaux, et d’ailleurs, un certain nombre d’entre eux ont opté pour une reconversion pour devenir turfistes. Vous avez un intérêt naissant pour les paris hippiques et souhaitez en savoir plus sur cette activité avant de vous lancer ? Si c’est le cas, sachez que vous faites bien ! Il est, en effet, important de bien appréhender l’univers du turf avant de sauter dans le grand bain. Dans cet article, notre rédaction vous explique l’essentiel à savoir pour commencer par parier aux courses hippiques et optimiser ses chances de gagner.

Le turf : sport ou jeu de hasard ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important de clarifier un point qui prête souvent à confusion. Contrairement à la croyance populaire, le turf n’est pas un pur jeu de hasard. En effet, s’il est catégorisé comme un jeu d’argent à l’instar des jeux de casino comme les machines à sous, le blackjack, le vidéo poker, etc., il n’en demeure pas moins que les résultats des courses hippiques ne dépendent pas uniquement de la chance. Ainsi, on peut considérer que les courses de chevaux sont un sport au même titre que le football, le basketball, le tennis, etc. Dans cet ordre d’idées, plusieurs paramètres entrent donc en ligne de compte pour pouvoir faire un pari gagnant au turf, et vous découvrirez quelques facteurs décisionnels au fil de la lecture de cet article.

Les différents types de courses hippiques

course de trot attelé

Le turf est un univers plus ou moins vaste regroupant différents types de courses. On distingue principalement :

  • Le plat : dans ce type de course, les chevaux se contentent de galoper vers la ligne d’arrivée sur un parcours aplani ;
  • Le saut de haies : il se distingue des courses de plat par le fait que le parcours est jalonné d’obstacles. Dans ce cas particulier, les difficultés que les chevaux doivent surmonter sont des haies.
  • Le trot : pour ce type de course, le style d’allure des chevaux est plus lent et plus léger. En d’autres termes, tout cheval se mettant à galoper est disqualifié. Le trot se décline en deux variantes, à savoir le trot monté et le trot attelé qui est bien plus populaire que son homologue.

De tous ces types de course, le plat est celui qui rencontre le plus de succès sur les sites de paris. Si vous débutez dans les paris hippiques, vous seriez donc avisé de commencer par là.

Les différents types de paris au turf

Comme c’est le cas pour tous les sports, il existe, au turf, une diversité de possibilités de mises associées à des opportunités de gain variables. Voici les différents types de paris qui s’offrent à vous pour gagner de l’argent avec les courses de chevaux :

Le Pari Simple : dans bien des disciplines sportives, ce type de mise consiste à parier sur la victoire d’un cheval, et le turf ne déroge pas à cette règle. Un pari simple gagnant consiste donc à trouver le cheval qui sera vainqueur de la course. Une variante de ce type de pari est le simple placé qui revient à trouver un cheval parmi ceux qui seront classés comme étant les trois premiers gagnants de la course.

Le Couplé Gagnant : comme son nom l’indique, avec ce type de pari hippique, il s’agit de pronostiquer sur le couple de chevaux qui franchira la ligne d’arrivée avant tous les autres. Le couplé se décline aussi en couplé ordre et couplé placé. Pour le couplé ordre, il faut trouver, dans le bon ordre, les deux chevaux qui termineront la course à la première et à la deuxième places. Pour le couplé placé, l’ordre d’arrivée des deux chevaux gagnants importe peu, et ceux-ci doivent figurer parmi les 3 premiers à franchir la ligne d’arrivée.

Le Trio : ce type de pari hippique, comme vous pouvez le deviner, consiste à trouver les trois premiers chevaux d’une course dans le désordre. Une variante de cette possibilité de mise est le trio ordre qui revient à déterminer, dans le bon ordre, les trois chevaux de la course qui franchiront la ligne d’arrivée avant les autres.

Le 2 sur 4 : ici, il est question de trouver 2 chevaux parmi les 4 premiers qui termineront la course, et ce, indépendamment de l’ordre d’arrivée. Ce type de mise est l’un des plus prisés parce qu’il permet de réaliser des gains à une fréquence régulière. Pour les néophytes en paris hippiques, c’est le type de mise idéal pour se lancer. L’autre raison pour laquelle le 2 sur 4 est populaire est le fait qu’il constitue un très bon pari de couverture.

Le Quarté+ : le principe de ce type de mise est de déterminer les quatre chevaux qui termineront la course devant tous les autres. Pour le quarté, il est important de trouver les gagnants dans le bon ordre. Précisons toutefois que certains sites proposent des rapports pour les gagnants trouvés dans l’ordre ou dans le désordre.

Le Quinté+ : pour ce type de pari hippique, il faut déterminer les chevaux qui termineront aux cinq premières places. À l’instar du quarté+, le quinté+ offre des rapports à divers égards : 5 gagnants dans l’ordre, 5 gagnants dans le désordre, 4 premiers quel que soit l’ordre, 3 premiers quel que soit l’ordre, etc.

Le Multi : ce type de pari se joue entre 4, 5, 6 ou 7 chevaux. En d’autres termes, c’est le parieur hippique qui décide du nombre de chevaux pour sa mise. Toutefois, il faut noter que moins il y a de chevaux joués, plus les rapports sont conséquents. Le principe du multi consiste à déterminer les 4 premiers gagnants, sans préciser leur ordre d’arrivée. C’est donc l’un des paris hippiques les plus simples à placer.

En dehors de ces types de mise, vous en trouverez d’autres chez votre fournisseur de paris hippiques. Ce qu’il faut savoir est qu’en réalité certains paris hippiques sont élaborés par les propriétaires des sites afin de se distinguer de la concurrence et offrir des possibilités de mises novatrices avec des rapports bien plus intéressants.

Conseils pour bien parier et gagner aux courses hippiques

Si vous souhaitez devenir un parieur hippique gagnant, la première chose à faire est de vous spécialiser. Comme nous venons de le découvrir, il existe un certain nombre de courses (plat, saut de haies et trot), et là encore il ne s’agit que des plus communes. Parier sur la variété de courses qui existent ne permet pas d’être efficace dans ses mises. En effet, en étant dispersé, l’on a du mal à faire des analyses pointues et un traitement efficient de toutes les informations relatives à chaque type de course. La solution est donc de se focaliser sur une catégorie de courses hippiques et d’en faire son domaine d’expertise.

D’un autre côté, avant de se lancer dans un pari hippique, il faut, en amont, prendre le temps de bien analyser chaque course. Plusieurs données sont à collecter, à analyser et à interpréter par rapport à une course. Et ces informations concernent aussi bien le cheval que le jockey ou même l’hippodrome où se déroulera la course sur laquelle vous êtes sur le point de parier. Entre autres choses à prendre en compte pour ses paris hippiques, il y a l’état de forme du cheval, l’expérience du jockey, l’enjeu de la course et les récentes performances du cheval. Ce dernier paramètre est d’une grande importance. Et pour avoir les statistiques de chaque partant dans une course, il faut absolument savoir lire la musique d’un cheval.

Un autre conseil utile et qui n’est pas des moindres est de faire des paris de couverture. Le principe du pari de couverture est de prendre une assurance, en faisant parallèlement pour la même course un jeu simple (gagnant ou placé), un pari 2 sur 4 ou un pari couplé (gagnant ou couplé). L’avantage de cette technique de mise est qu’elle permet de limiter ses pertes.

N’oubliez pas dans tous les cas qu’on peut devenir addict aux jeux et nous vous conseillons donc de ne pas parier au-dessus de vos moyens.

En espérant que cet article vous aura éclairé sur le fonctionnement des paris hippiques. Vous trouverez aussi sur notre site des outils et méthodes pour jouer.

Laisser un commentaire