You are currently viewing À quoi servent les cotes des chevaux ?

À quoi servent les cotes des chevaux ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Outils Turf

Dans le jargon des paris hippiques, il existe plein de termes différents. Toute personne cherchant à gagner de l’argent avec des paris hippiques se doit de connaître ces termes et leur signification. La cote, par exemple, ne représente pas les statistiques réelles d’un cheval, mais plutôt, une probabilité de gagner déterminée par le parieur.

Bien connaître le système de cote est primordial pour pouvoir gagner un maximum d’argent grâce à ces paris hippiques. C’est d’ailleurs ce que nous allons voir en détail dans cet article.

À quoi sert une cote dans les courses hippiques ?

La cote d’un cheval représente ses chances de gagner par rapport à ses concurrents. Dans les courses hippiques, plus la cote est proche de 1 et plus le cheval a de chances de remporter la course. Dans la même logique, plus une cote de cheval s’éloigne de 1 et plus ses chances de perdre sont grandes. La cote d’un cheval peut être utile dans plusieurs situations.

Trouver son gain potentiel

La cote d’un cheval va permettre au parieur d’avoir une idée sur ses gains s’il gagne la course. Dans le cas des paris hippiques, la cote change et donc elle ne sert qu’à avoir une idée sur la somme qu’on peut gagner. Elle dépendra surtout de la somme qui est pariée par l’ensemble des parieurs. Ce n’est qu’à la fin de la course que l’opérateur va déterminer la cote utilisée ; les parieurs n’ont aucun contrôle sur ça.

A lire aussi:  Comment faire un pronostic de course hippique réussi ?

Connaître les favoris de la course

Comme les gains qu’on peut avoir aux paris turf sont fixés en fonction des mises de tous les chevaux, ce sont le reflet des meilleurs chevaux de la course. Les favoris sont généralement les chevaux qui possèdent la plus petite cote. En pariant sur un cheval favori à 2/1, les chances de gagner sont certes plus grandes, mais les gains sont beaucoup plus petits. Par contre, parier sur un cheval avec un mauvais pronostic à 100/1 représente un gros risque, mais s’il gagne la course, les parieurs seront très bien rémunérés.

Comment sont classés les chevaux avec les cotes ?

Comme nous l’avons dit précédemment, les cotes des chevaux dans les paris hippiques sont utiles pour classer les chevaux dans différentes catégories. Cette méthode est appliquée par exemple pour les quintés en paris hippiques. Dans les quintés, qui sont des paris proposés tous les jours où il faut faire un classement des meilleurs chevaux, on distingue 3 catégories de chevaux de course :

  • les favoris du quinté qui représentent les chevaux sur lesquels on fait le plus de paris. Il est très utile de connaître ces chevaux pour faire son quinté du jour. On peut trouver un classement avec ces chevaux sur beaucoup de sites de paris et dans la presse spécialisée ;

  • les outsiders du quinté sont les chevaux qui sont un peu mis de côté. On les considère comme des chevaux intermédiaires, parce qu’il leur arrive d’avoir de bonnes cotes ;

  • les tocards du quinté sont les chevaux sur lesquels on parie le moins. Ces chevaux sont aussi surnommés “les interdits”, parce que ce sont ceux qui possèdent les plus grosses cotes et donc, ont moins de chances de gagner. Néanmoins, ce n’est pas parce qu’un cheval a une mauvaise cote qu’il doit être forcément éliminé. Il faut garder en tête que certains chevaux peuvent être repêchés et qu’ils peuvent nous réserver des surprises.

A lire aussi:  Se faire de l’argent au PMU grâce au logiciel Robot Turf

Pour conclure, même si la cote est relativement importante pour emporter des gains, il faut faire des recherches approfondies pour trouver un bon cheval sur lequel on peut parier.